Les K / The Beach
2013

INSTALLATION

SABLE MARBRE

200 CMØ 

EXPOSITION CRASH

GALERIE SHORT CUTS

LIEUX COMMUNS

NAMUR

 

En voir plus

C’est une pièce qui est aussi poétique que cynique. Elle se réfère à la nouvelle « le K » de Buzzati. Le protagoniste ne pouvant aller en mer à cause de la malédiction du K se voit contraint à rester sur terre loin de son rêve de marin. C’est seulement à la fin de sa vie qu’il rencontre le K. Celui-ci ne voulait que lui faire un présent. C’était la raison de sa poursuite. Je trouve cette idée d’isolement et de non accomplissement liée à la peur parfaitement d’actualité, c’est ainsi que j’en ai fait une installation.

 

The Beach lui donne une autre lisibilité, plus drôle et peut être plus compréhensive par ceux qui n’ont pas les codes intellectuels communément requis pour l’approche de l’art contemporain. En effet ce nom renvoi à une culture plus populaire, le film « The Beach » de Danny Boyle avec Léonardo DiCaprio, dans lequel le voyage de rêve se transforme en cauchemar.

 

Il y a également un troisième degré de lecture derrière cette pièce qui voudrait se moquer des  "Paris Plage" et autres "Bruxelles les Bains" et de leur facticité de parc d’attraction car finalement tout n’est que sable et marbre granité. 

Extrait du Dossier de presse

Galerie Short Cuts 

Eté 2013