GLASGOW

NIVEAU I

MONUMENT

Extrait de la pièce sonore - Unknown Artist
00:00 / 00:00

#SAGA 

On circule circule. Tourne en rond. Le Rouage désinvolte de désespérance résonne dans l’enceinte de béton sableux, rugueux.

En suspension circulaire, la chaine se pose sur l’ère des Constructions phallocratiques métalliques. Un Ring sans forme Olympique des Interdépendances politiques.

Amour en oblique Sur l’écriteau impudique des frontières démocratiques, dénonciatrices des abysses d’un système incertain et contraint des limites de son cercle, fermé, Destructeur  comme Crimée

C’est un déplacement intransigeant,
Une Incartade enchainée.
Quelques lignes lumineuses qui s’enfuient. Quelques maillons maussades qui s’ennuient
Je me réfugie dans la barre, m’enrage et m’égare Jusqu’à l’explosion, le frisson, Déchainée, toujours folle alliée !
Des alliés haletants altèrent ma course.
Si elle se brisait !
Qu’elle arrêtait de sonner !

Voilà maintenant 6 heures que je suis enchainée là

Présage charognes entassées sous maillons fugitifs

Enflure qui s’agite agressif sur le péron 

Et derrière… Encore…

 

Il y a une foule démentielle
On en oubli l’essentiel

Schizophrénie Contemporaine

Tempête d’une haine souterraine

Un sombre gibier certifie l’effroi

Le portique métallique dévoile le sacrifice de nos vices
Sentiment aliénant d’une troupe alliée dénaturée par ses pensées sécurisées
Enchainée, entravée par une doctrine sans cyprine
Dont les acteurs masculins émasculent le féminin dans son extrême conservateur, sans odeur ni saveur.

Devenu ennemi, l’allié s’ennui dans ses principes

Dispose puis propose
Une vision morose
Rapport sans overdose

Implique des névroses dans la porosité présente, désuète sacrifée, certifiée incertaine. Il accumule les impasses puis trépasse
Ni vague ni vagabondage
Impasse dans l’hexagone

A la clé un bandage pour servir l’adage