Essence Constellationiste #02 43.382105 / 5.284432 

Métaux fondus

30 x 77 x 2 cm

2016

Réalisé lors de la Résidence à La Déviation / Marseille

STORY

 

Au sortir de la Déviation, je marchais sur le chemin de la Nerthe en direction de la chapelle de la Galline. Les lignes à haute tension hurlaient, sifflaient, chantaient dans le Mistral accompagnées par une lumière aveuglante qui rayonnait dans la blancheur de la roche. Ce lieu était connu par le tout Marseille comme étant la fin de la ville, de ses interdits et de ses surveillances. Il y flottait un air de maquis et de transgression qui excitait mes sens de détective avide d'histoires rocambolesques. Dans un abandon le plus total et dans l'idée d'une perte absolue de mon corps dans l'espace de cet instant, je déambulais d' une infractuosité rocheuse à l'autre, d'un précipice aux carlingues de bagnoles incendiées puis aux rigoles d'ordures entre les canisses.... Attirée par une caverne mystérieuse dans la pierre dégoulinant de larmes noires, je tombais sur un tas de godes, d' images pornographiques, de DVD aux femmes érectiles, de ceinturons et autres plugs... Un monticule mystérieux d'où se dégageait des milliers d'histoires fantasques et sordides dignent d' un épisode des Experts...

Les voitures jetées par la falaises qui s'entassaient en contrebas ajoutaient à cette trouvaille une note suspicieuse. Peut être un crime homophobe? Où le spot de "l'after work" des ouvriers de la carrière de pierre??? Mais pourquoi laisser des preuves si flagrantes à deux doigts de la chaussée? Le mystère demeure intact. 

Je le laisse derrière moi pour continuer ma recherche d' "Essences Constellationnistes" sur la route des Templiers et des bunkers, unique zone de Marseille qui ne fut pas touchée par la peste de 1720. La protection de La Vierge de la Galine dit on... J'ai marché, marché sur cette route désertique entre les tires de carabine et les aboiements de chiens assoiffés de sang frais. J 'ai  fini  par atteindre cette immense ruine au milieu de nul part. Un chemin conduisait à un champ d' oliviers et c'est ici, au cœur d'une pampa désertique, que se révélait, entre les terres noircies par le feu, la première "Essence Constellationniste"! Il y a en avait d'autres... Je repartie armée jusqu'aux dents, dissuadant les chasseurs de me harceler du haut de leur char métallique....